Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transsexuelles à l'immigration et au séjour
Header

+ sur l’Ardhis

Notre action

– Accès pour nos usagers à la connaissance des droits au séjour et à l’asile mais aussi des procédures et des pratiques administratives ;
– Accompagnement des usagers dans leurs procédures et dans leurs démarches auprès des différentes instances administratives ;
– Suivi des usagers dans leurs problématiques sociales (logement ; couverture sociale ; moyens de subsistance) qui peuvent découler de leur situation administrative ;
– Création d’un esprit de solidarité entre les usagers par des rencontres et des évènements festifs
– Travail de veille quant au respect des droits par les administrations concernées (préfectures et consulats) ;
– Travail de militantisme auprès des pouvoirs publics (ministères ; préfectures) et des élus (élus locaux ; parlementaires) pour la défense et la promotion des droits ;
– Participation aux actions inter associatives concernant les droits des personnes étrangères et concernant les droits des personnes homosexuelles et transsexuelles.

L’ARDHIS (Association pour la Reconnaissance des Droits des personnes Homosexuelles et transsexuelles à l’Immigration et au Séjour)

Née du Collectif des Homos Sans Papiers, L’ARDHIS, association mixte, se bat, depuis sa création en juillet 1998, pour défendre le droit à vivre en France des homosexuel-le-s et transsexuel-le-s étrange-è-r-e-s, qu’il s’agisse de personnes vivant en couple avec un(e) français(e) ou un(e) étranger(e), ou des personnes persécutées dans leur pays parce qu’elles sont homosexuelles ou transsexuelles et qui demandent l’asile en France
Au-delà de la défense des cas individuels, l’ARDHIS participe à la lutte contre toute discrimination raciale ou liée au sexe, à l’orientation sexuelle, aux convictions politiques ou religieuses.

Une circulaire du ministère

En tant qu’interlocuteur des pouvoirs publics, grâce au soutien de l’Inter LGBT dont l’association est membre, l’année 2004 a vu aboutir un de nos principaux et plus anciens projets : la circulaire du ministère de l’intérieur NORINTNTD0400134C, confirmant le télégramme Vaillant d’avril 2002. Désormais, le ministère de l’intérieur demande expressément à toutes le préfectures de délivrer un titre de séjour Vie Privée et Familiale dès lors que le partenaire étranger lié par un PACS à une personne de nationalité française, citoyenne de l’Union Européenne, ou encore titulaire d’une carte de résident, justifie d’une durée de vie commune en France égale à un an. En outre, le ministère reconnaît l’ARDHIS comme interlocuteur à privilégier par les préfectures – un point d’orgue pour la communauté dans cette année mouvementée et riche en revendications LGBT.

Des permanences au Centre LGBT Paris Île de France

L’ARDHIS continue d’assurer des permanences au Centre LGBT Paris-Île de France dont la fréquentation ne cesse de s’accroître. A chaque accueil, elle reçoit jusqu’à 50 personnes en demande d’informations ou de structuration de dossiers juridiques (PACS et asile), d’aide sociale et d’écoute. L’ARDHIS est toujours à la recherche de bénévoles pour l’accueil.

Trois axes principaux pour le futur

• Obtenir la délivrance d’une autorisation provisoire de séjour et de travail pendant l’année probatoire qui est réclamée aux couples binationaux
• Le droit au visa long séjour pour les couples qui se constituent à l’étranger.
• Enfin, en accord avec ses valeurs et son sigle, l’ARDHIS souhaite continuer son soutien auprès des réfugiés LGBT demandeurs d’asile présents sur le territoire français.

Pour en savoir plus sur le centre LGBT Paris-ÎdF, suivez le lien : http://www.centrelgbtparis.org

Leave a Reply