Actualités

Association pour la défense des droits des personnes LGBTQI+ à l'immigration et au séjour

Situation et difficultés des migrant·e·s LGBT+ en Guyane

Kaz’Avenir LGBT+ est une nouvelle association loi 1901 gérée par plus d’une dizaine de bénévoles déjà expérimenté·e·s dans l’accompagnement social et administratif des demandeur·se·s d’asile LGBT+. Elle vient en aide à toutes les personnes LGBT+ et/ou victimes de LGBTphobies, peu importe l’âge, la situation administrative ou le parcours. L’association se développe très vite et met en place…
Lire la suite

Un coup de pouce pour l’équipe de foot ?

L’Ardhis football club existe depuis 2014.Il offre aux demandeurs d’asile et aux réfugiés accompagnés par l’Ardhis un espace de convivialité, mais aussi de reconstruction.En effet, après des mois, parfois des années, de persécutions dans leurs pays d’origine, et alors que les épreuves administratives continuent de s’amonceler, ces sportifs trouvent un espace bienveillant de pratique sportive. Malheureusement,…
Lire la suite

Le conseil d’administration de l’Ofpra retire le Bénin de la liste des pays dits « sûrs »

Le conseil d’administration de l’Ofpra a pris la décision de suspendre le Bénin de la liste des pays d’origine dits « sûrs » pour une durée de 12 mois. Bien que la légitimité de cette limite temporelle interroge, l’Ardhis ne peut que se réjouir de cette décision. En effet, sur le strict plan de la situation des…
Lire la suite

L’Ardhis recrute un·e chargé·e d’ingénierie pédagogique

L’Ardhis souhaite valoriser son expertise et proposer une offre de formation sur les questions relatives aux droits des personnes étrangères. Dans ce cadre elle recrute une personne chargée de monter et structurer une offre de formation en fonction des différents publics. Ce recrutement est permis grâce au soutien de la DILCRAH. CDD de 2 mois…
Lire la suite

L’Ardhis a un nouveau conseil d’administration

À l’issue de son assemblée générale ordinaire, l’Ardhis a élu dimanche 19 juillet 2020, après bien des péripéties liées au Covid-19, un nouveau conseil d’administration, lequel a renouvelé sa confiance envers Aude Le Moullec-Rieu, réélue présidente, Christophe Caulier, secrétaire, et Pascal Humbert, trésorier. Le lieu retenu pour l’organisation de cette assemblée générale était tout à…
Lire la suite

Assemblée générale – 19 juillet 2020

L’assemblée générale ordinaire annuelle de l’Ardhis aura lieu dimanche 19 juillet 2020. Compte tenu des contraintes sanitaires en cette période post-Covid, sa forme sera différente de celle des années précédentes.  Organisation Nous allons en effet allier sécurité, information et convivialité ; aussi l’assemblée générale se déroulera-t-elle en différents temps.  Quelques jours avant le 19 juillet,…
Lire la suite

17 mai – Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

Toutes les manifestations publiques ayant été déprogrammées, l’Ardhis publie le récit de Mamadou*, jeune Sénégalais de 23 ans, qui témoigne de la situation des homosexuels dans son pays. Rappelons que le conseil d’administration de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) a délibérément choisi de maintenir le Sénégal dans la liste des pays…
Lire la suite

Pour bâtir une société plus juste, des droits de séjour pérennes pour toutes les personnes en situation administrative précaire

Pour en finir avec des situations violentes et inextricables que connaissent les personnes en situation administrative précaire, nous réclamons des titres de séjour longs pour toutes les personnes – sans papiers ou titulaires d’un titre de séjour court ou sous récépissé en raison de la dégradation de leur situation sociale – pour un égal accès…
Lire la suite

Le Conseil d’État confirme que l’urgence sanitaire ne peut pas justifier l’arrêt de la demande d’asile en IDF

Le 30 avril 2020 Plutôt que d’ouvrir un bureau en Île-de-France pour enregistrer les demandes d’asile comme le tribunal administratif de Paris le lui a ordonné le 21 avril, le ministre de l’Intérieur s’est entêté et a fait appel de cette ordonnance devant le Conseil d’État. La plus haute juridiction administrative a donc été amenée…
Lire la suite

En période de confinement, les demandeur·e·s d’asile en grande difficulté

Alors même qu’il·elle·s n’ont pas le droit de travailler (à de très complexes exceptions près), près d’un quart des demandeur·se·s d’asile ne perçoivent pas d’aide financière et plus de la moitié n’est pas hébergée dans les structures étatiques. Actuellement, le confinement empêche la plupart d’avoir accès aux ressources qui leur permettent d’ordinaire de se nourrir…
Lire la suite