Sur les réseaux sociaux, une campagne de délation met en danger les homosexuels marocains

Association pour la défense des droits des personnes LGBTQI+ à l'immigration et au séjour

Sur les réseaux sociaux, une campagne de délation met en danger les homosexuels marocains

Depuis quelques jours au Maroc, les utilisateurs des applications de rencontre gays font face à une vague de outing forcés mettant leur vie en danger.

À l’origine de cette campagne de délation, une influenceuse marocaine qui a profité d’un live Instagram pour appeler ses followers à créer de faux comptes sur les application de rencontre gays. Celle-ci a bâti sa reconnaissance en multipliant les provocations homophobes et en accusant les gays de propager le virus du VIH.
Des centaines de personnes l’ont prise au mot et depuis les agressions se multiplient.

Délation, harcèlement et extorsion

Alors que nombreuses personnes sont en quarantaine avec leur famille, les utilisateurs de Grindr, Hornet, et autres applications de rencontre voient leurs photos partagées sur les réseaux sociaux, les mettant en danger. Cette vague de délation aurait poussé plusieurs personnes au suicide.

L’homosexualité toujours criminalisée au Maroc

Rappelons que l’homosexualité est toujours pénalisée au Royaume du Maroc au titre de l’article 489. Les condamnations pouvant aller jusqu’à 3 ans de prison ferme.

Retrouvez le communiqué de l’association Akaliyat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *